Avantages et inconvénients des Groupements Forestiers

admin - mise à jour de la 12 février 2018

Investir dans un Groupement Forestier permet de bénéficier de nombreux avantages, entre autres une réduction d’impôts. Mais ce type de placement présente aussi quelques inconvénients qu’il faut prendre en compte avant de se lancer.

 

Les avantages d’un Groupement Forestier

Investir dans un groupement forestier permet aux épargnants de bénéficier d’avantages fiscaux : réduction d’impôt sur le revenu (IR) et exonération d’IFI (impôt sur la fortune immobilière).

Avec les groupements forestiers, les investisseurs peuvent également accéder à l’investissement forestier à partir de quelques milliers d’euros seulement. Ils participent alors indirectement à la protection de l’environnement tout en diversifiant leur patrimoine. Le groupement forestier constitue en effet un outil de diversification patrimoniale à long terme. Pendant toute la durée du placement, les massifs détenus par le groupement forestier sont gérés (acquisition, exploitation, coupe, etc) par des experts de la forêt. Ce qui garantit à l’épargnant une bonne gestion quotidienne de leur patrimoine.

Enfin, les épargnants peuvent bénéficier d’un abattement sur la transmission de leurs parts de GF. En effet un abattement de 75 % s’applique au moment de la transmission (donation ou succession)*.

 

Les inconvénients d’un Groupement Forestier

Cependant comme tout placement, l’investissement en GF n’est pas garanti. Aux risques de perte (le capital n’est pas garanti) et de faible liquidité s’ajoute un risque inhérent aux forêts : le risque naturel. Les forêts sont effectivement soumises aux risques de tempêtes, d’incendie, etc. Cependant, les sociétés de gestion disposent d’assurances qui couvrent partiellement les risques de tempêtes et d’incendie.

L’investissement dans un GF est un placement long terme. L’investisseur doit prendre en compte les durées minimum de détention des parts pour bénéficier de la réduction d’impôt sur le revenu (5 à 8 ans) et de l’abattement sur la transmission (2 ans). Au-delà de ces durées légales, il convient de conserver ses parts de GF pour une durée de 15 ans minimum.

Enfin, il s’agit d’un outil de diversification patrimoniale et non de rendement. Cependant, les Groupements Forestiers peuvent potentiellement distribuer des revenus, dont le montant varie entre de 0 % à 2 % du montant investi (hors avantages fiscaux et revalorisation du prix des terres).

 

*Applicable seulement sur la valeur vénale de la forêt hors frais de souscription et trésorerie

Leave a comment



@Meilleur-GF.com 2017-2018 - Tous droits réservés

FERMER
CLOSE