Le groupement forestier, une démarche citoyenne

admin - mise à jour de la 20 janvier 2018

En favorisant la constitution de massifs, leur amélioration et leur gestion, le groupement forestier participe à la protection de l’environnement. Il s’agit d’une véritable démarche citoyenne, comme en témoigne les actions du Groupement forestier citoyen du Chat sauvage.

 

Investir dans un groupement forestier, un investissement responsable

Le bois est un élément nécessaire et efficace à la lutte contre le réchauffement climatique, l’effet de serre et les émissions de CO2. Entretenir la forêt est ainsi nécessaire pour protéger l’environnement, et c’est justement l’un des rôles des groupements forestiers.

Un groupement forestier est une société qui détient un ou plusieurs massifs forestiers et qui favorise leur amélioration et leur gestion. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles qu’on qualifie le placement au sein d’un groupement forestier d’investissement responsable.

 

Le Groupement forestier citoyen du Chat sauvage donne l’exemple

Le Groupement forestier citoyen du Chat sauvage a lancé une campagne de financement participatif pour acheter des parcelles de forêt menacées d’être coupées et replantées ailleurs. Son objectif est d’arrivée à une gestion durable de la forêt du Morvan et à la protection de la biodiversité. La campagne a permis jusqu’à maintenant de récolter 12 000 €, montant nécessaire pour l’achat de la parcelle menacée.

Pour rappel, le Groupement forestier citoyen du Chat sauvage a pour priorité la protection de la biodiversité et la lutte contre l’exploitation intensive en monoculture de résineux. Cette pratique conduit en effet à la dégradation des sols, de la qualité des eaux, de la diversité des paysages…

 

Autres avantages de l’investissement dans un groupement forestier 

Outre la participation à l’écologie forestière, investir au sein d’un groupement forestier offre également de multiples avantages. L’investisseur en groupement forestier bénéficie notamment d’une :

  • réduction d’impôt sur le revenu Défi Forêt, à hauteur de 18 % de l’investissement, plafonné à 5 700 € par an pour une personne seule ;
  • réduction d’ISF « loi TEPA » et de l’abattement sur la base taxable de 75 % ;
  • exonération sur les droits de succession à hauteur de 75 % de la valeur des parts de groupement forestier détenues, sous réserve de quelques conditions.

Par ailleurs, l’investisseur peut investir dans des forêts intéressantes et exploitables avec des tickets d’entrée accessibles, dès 5 000 €.

 

Source : https://blogs.mediapart.fr/isabelle-jeanne/blog/070118/la-foret-en-commun-un-combat-citoyen

Leave a comment



@Meilleur-GF.com 2017-2018 - Tous droits réservés

FERMER
CLOSE