Meilleur-GF.com a échangé avec Laurence Farin, Directrice Commerciale au sein de la société de gestion de portefeuille France Valley. Un échange pour faire le point sur la fiscalité en matière de transmission avec un Groupement Forestier d’Investissement.

Groupement Forestier d’Investissement : outil de transmission extrêmement puissant

Retrouvez ci-dessous la retranscription de l’interview de Laurence Farin

Le fait d’optimiser sa transmission avec un groupement forestier d’investissement, c’est l’un des éléments les plus importants en termes de fiscalité, par rapport à ce produit.

Pourquoi ? Parce que nous bénéficions d’un abattement de 75 % qui va s’appliquer sur la quote-part forestière, lorsque nous allons transmettre les parts du fonds.

Au final, c’est un outil extrêmement puissant et qui va être très complémentaire par rapport à ce qui existe aujourd’hui en matière de transmission.

Nous pensons souvent à l’assurance-vie, pourquoi pas au démembrement, nous parlons de GFV, etc. Mais tous ces avantages-là que nous pouvons trouver dans ces produits, finalement sont conditionnés. Souvent, il y a une condition d’âge. Souvent, il y a une condition de plafond de montant.

Or, là, le gros intérêt, c’est qu’il n’y a aucune condition à respecter. Il n’y a pas de délai de détention de transmettre. Il n’y a pas de plafond au montant. Il n’y a pas de condition d’âge pour le souscripteur. Il n’y a pas de condition de lignée.


Laurence Farin, Directrice Commerciale au sein de France Valley

Donc, nous pouvons très bien en faire avec cet avantage fiscal-là, mais en plus, lorsque nous avons des cas compliqués, cela peut être un outil très fort. Et qui permet justement d’alléger la facture en matière de transmission.

C’est quelque chose à retenir !

@Meilleur-GF.com 2017-2020 - Tous droits réservés