Pourquoi est-il intéressant d’investir dans un groupement forestier ?

Jonathan Dhiver - mise à jour de la 07 janvier 2021

En achetant des parts de groupement forestier, vous investissez dans une société ayant pour objectif d’acquérir des forêts et de les exploiter. Responsable, tangible et décorrélé des marchés financiers, c’est l’investissement idéal pour diversifier son patrimoine. De plus, il ouvre droit à de nombreux avantages fiscaux.

Investir dans une forêt, un placement éco-responsable

Investir dans une forêt c’est faire le choix d’un placement éco-responsable au sein d’une filière dynamique. En France, la filière bois représente 440 000 emplois* non-délocalisables. Aux propriétaires forestiers (particuliers ou groupements forestiers) qui gèrent et entretiennent les massifs s’ajoutent de nombreux professionnels (bûcherons, conducteurs de travaux, élagueurs, experts forestiers…) et les entreprises de première transformation du bois qui le convertissent pour proposer à la revente des planches, poutres… Interviennent ensuite les entreprises de deuxième transformation. Elles fabriquent des produits destinés à la construction (menuiserie, charpente, ossature en bois…) ou à la décoration (meubles, notamment).

A noter : plus de 7 millions de Français* se chauffent au bois. La France est le premier pays européen consommateur de bois de chauffage.

Groupement forestier, mode d’emploi

Le groupement forestier (GFF, Groupement Foncier Forestier ou GFI, Groupement Forestier d’Investissement) permet d’accéder, pour un montant de quelques milliers d’euros seulement, à des actifs qui, en direct, nécessitent un budget important, autour de 500 000 euros. 

Le mode de fonctionnement d’un groupement forestier est le même que celui d’une SCPI (Société Civile Placement Immobilier). Vous devenez propriétaire d’une société civile dont l’objet est d’acheter des massifs forestiers (entre 20 et 1000 hectares), de les valoriser et de les exploiter. Vous êtes déchargé de tous les soucis de gestion.

Le fonds investit dans plusieurs massifs avec des localisations géographiques et des essences différentes. Cela permet une mutualisation des trois principaux risques pouvant affecter une forêt : incendie, tempête et risque phytosanitaire (les deux premiers risques peuvent être assurés). 

Groupement forestier, plusieurs avantages fiscaux 

Les groupements forestiers ouvrent droit, sous certaines conditions, à des avantages fiscaux :

  • Une réduction d’Impôt sur le Revenu égale à 18% du montant des sommes investies plafonnées à 5 700 euros/an pour une personne seule (11 400 euros pour un couple) dans le cadre de la loi DEFI. 
  • Une réduction d’Impôt sur le Revenu égale à 25% du montant des sommes investies plafonnées à 50 000 euros/an pour une personne seule (100 000 euros pour un couple) dans le cadre de la loi IR/PME.
  • Et une exonération de droits de succession ou de donation à hauteur de 75% de la valeur des parts.
  • Enfin, les parts de GF ne sont retenues que pour le quart de leur valeur pour les droits de donation et de succession ainsi que pour l’imposition à l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière).

Comment sont imposés les revenus d’un groupement forestier

Les groupements forestiers rapportent entre 1 et 2 % par an, avant fiscalité. Ces revenus sont directement imposés au niveau des associés (transparence fiscale). La fiscalité applicable dépend du type de revenus : revenus fonciers (locations de chasse ou de pêche), revenus forestiers (coupes de bois), revenus de trésorerie…

Meilleur-GF.com vous recommande :

* Source : Webinar Meilleur-GF.com, septembre 2020

@Meilleur-GF.com 2017-2020 - Tous droits réservés