Covid-19 : quels impacts pour les Groupements Forestiers ?

Jonathan Dhiver - mise à jour de la 27 mars 2020

Les Groupements Forestiers sont des produits de capitalisation. A l’instar des précédentes périodes de crise boursière, les actifs tangibles ont tendance à en ressortir renforcés. Il n’est donc pas exclu que dans le contexte actuel la forêt apparaisse comme une valeur refuge.

Les Groupements Forestiers, une solution d’investissement long terme

Les GF, un véhicule d’investissement au fort potentiel de revalorisation

En premier lieu rappelons que les Groupements Forestiers sont des solutions d’investissement de long terme, dont la performance tient pour l’essentiel au potentiel de revalorisation des parts dans le temps, avec l’évolution de la valeur du foncier forestier. A ce titre, compte tenu de la demande pour le bois construction, la substitution aux produits dérivés du pétrole notamment, rien de changé.

Les GF, un véhicule d’investissement décorrélé des marchés financiers

Les Groupements Forestiers sont des fonds de placement décorrélé des marchés financiers et immobiliers, comme l’illustre la dernière crise de 2008. Durant cette période, les GF ont démontré leur capacité à maintenir leur valorisation : le prix de l’hectare de la forêt est resté presque imperturbable aux turbulences des marchés financiers.

Indice d'évolution en valeur courante du prix moyen annuel des forêts

Les Groupements Forestiers et la filière Bois-Forêt face à la crise du Covid-19

Poursuite des activités pour fournir les marchés de la logistique

Comme bien des entreprises en France, de nombreuses scieries ont été obligées d’arrêter leur production. Malgré tout, certains maintiennent leur activité. C’est par exemple le cas pour les unités de transformation produisant des palettes et de la pâte à papier. Ces dernières sont à contrario sous tension. Elles mettent toute l’énergie disponible pour fournir les marchés de la logistique notamment : le transport de marchandises étant si important pour notre économie actuellement.

Décalage des ventes de bois en France ?

Force est de constater que les premières ventes de bois prévues partout en France sont décalées. Cette prorogation devrait avoir un impact sur les volumes de bois vendus pendant l’année. En particulier si les ventes suivantes et notamment celles de cet automne ne permettent pas de les compenser totalement. 

Cependant, les forêts les plus productives en ce moment écoulent leur bois en application de contrats d’approvisionnement conclus avec des opérateurs solides (leaders en France des sciages de résineux ou de feuillus). Ces contrats obligent notamment les acheteurs à prendre les bois proposés pour un volume déterminé sur la durée du contrat. Si par exemple les volumes pris sont inférieurs cette année, ils seront au contraire supérieurs les années suivantes. Pour les prix prévus, ils sont indexés sur des indices annuels de l’année précédente. Ils ne bougeront donc pas en 2020. Ce sera peut-être le cas en 2021, mais de façon marginal si cela se produit.

 

Meilleur-GF.com vous recommande : 

Avertissements et risques sur les GF

@Meilleur-GF.com 2017-2020 - Tous droits réservés

FERMER
FERMER