Définition du groupement forestier

Les groupements forestiers sont des sociétés, gérées par des sociétés de gestion. Ils détiennent un ou plusieurs massifs forestiers et ont pour objet leur amélioration, leur équipement, leur exploitation et leur gestion.

L’investisseur qui souhaite diversifier son patrimoine, mais qui ne peut pas acheter une forêt en directe ou qui ne souhaite pas s'occuper de la gestion, peut acheter des parts de GF. En achetant des parts de groupements forestiers, il devient alors un associé du GF. Investir en forêt via un groupement forestier permet également à l'investisseur de bénéficier d'avantages fiscaux (réduction d'IR, réduction IFI, abattement sur la transmisison). Cet investissement, accessible à partir de quelques milliers d'euros, est un bon outil de diversification patrimoniale. Par ailleurs, la gestion est entièrement déléguée à une société de gestion, agrée par l'Autorité des Marchés Financiers.

Il existe différents groupements forestiers gérées par différentes sociétés de gestion. 

Ecology background outdoor landscape

Définition légale du groupement forestier

Un groupement forestier « est une société civile créée en vue de la constitution, l'amélioration, l'équipement, la conservation ou la gestion d'un ou plusieurs massifs forestiers ainsi que de l'acquisition de bois et forêts (...)» (selon l'article L331-1 du Code Forestier).

Dès qu’il ouvre son capital à des investisseurs non professionnels (soit des particuliers), un groupement forestier doit être géré par une société de gestion de portefeuille. Cette société est nécessairement agréée par l’Autorité des Marchés Financiers. Le GF doit également désigner un dépositaire. Ces dispositifs sont obligatoires depuis l’adoption et la transposition de la directive européenne 2011/61/UE*.

*Directive relative aux gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (directive AIFM), applicable en France depuis juillet 2013.

Exploitation forestière

ENVIE D'EN SAVOIR PLUS ?

Meilleur-GF.com a élaboré un guide des groupements forestiers (GF), afin de facilliter la compréhension de ce placement. Les groupements forestiers constituent une solution d'épargne, méconnue, mais verte et durable.