L’indice du prix de vente des bois sur pied en forêt privée est passé de 58 €/m3 en 2016 à 61 €/m3 en 2017. Il a surtout été porté par trois essences : le Douglas, le Chêne et le Pin Maritime.

 

Indice du prix de vente des bois : une hausse de 6 % en 2017

Cette année encore, l’Observatoire économique de France Bois Forêt a publié l’indicateur du prix de vente des bois sur pied en forêt privée. Cet indicateur permet aux professionnels de la filière bois d’adapter leurs stratégies de développement en fonction de l’évolution du marché.

En 2017, l’indice général du prix de vente des bois reflète une fois de plus la bonne santé de l’exploitation forestière privée, de la transformation et du commerce du bois, un contexte favorable aux Groupements Forestiers. L’indice des prix de vente des bois 2017 affiche en effet une hausse de 6 %. Il s’établit à 61 €/m3, contre 58 €/m3 l’année précédente, et se rapproche de son maximum atteint en 2007. Ce résultat est surtout dû au succès du Douglas, du Chêne et du Pin Maritime, trois essences qui représentent respectivement 25 %, 15 % et 11 % des volumes proposés.

 

Le marché des résineux en hausse

Du côté des résineux, le marché est tiré vers le haut par le Douglas et le Pin Maritime qui représentent 50 % des volumes de résineux étudiés. Le prix moyen du Douglas affiche une hausse de 6 %, à 56 €/m3, tandis que le prix du Pin Maritime progresse de 9 % pour s’établir à 36 €/m3. Les autres essences résineuses sont quant à elles restées stables, sauf le Pin Sylvestre qui affiche une baisse significative, mais sans conséquences majeures au vu de son faible poids dans l’indice.

L’indice « Toutes essences résineuses » affiche ainsi une hausse de 4 % (44 €/m3 contre 42 €/m3 en 2016) et retrouve son niveau le plus élevé depuis 15 ans. A noter que les prix des résineux sont directement liés à la construction, un secteur qui a affiché une reprise nette en 2017 grâce notamment aux hausses des mises en chantier de logements neufs.

 

Le marché des feuillus en progression également

Le marché des feuillus profite quant à lui de la forte progression des prix du Chêne et du Peuplier. En 2017, le prix moyen du Chêne atteint 186 €/m3 contre 151 €/m3 en 2016, soit une nouvelle hausse d’environ 13 %, comme les quatre années précédentes. Cette essence est très prisée, une demande qui concerne toutes les qualités et tous les usages, en France comme à l’étranger, en particulier en Chine. Quant au prix moyen du Peuplier, il s’élève à 38 €/m3 contre 33 €/m3 en 2016, soit une importante hausse de 16 %. Cette forte progression s’explique entre autres par la tension sur la ressource, due au manque de renouvellement des peupleraies.

Le prix moyen du Hêtre a cependant baissé de 7,7 % en 2017 et les bois d’industrie et d’énergie feuillus en sont à leur troisième année de baisse consécutive (-8 % par rapport à l’année précédente).

 

Source : communiqué de presse – France Valley

Leave a comment



@Meilleur-GF.com 2017-2018 - Tous droits réservés

FERMER
CLOSE