Découvrir le GFI France Valley Forêts I

Jonathan Dhiver - mise à jour de la 21 juin 2020

Le GFI France Valley Forêts 1 est une solution de diversification de patrimoine pour les particuliers. Il répond à une stratégie d’investissement visant la réduction de l’impôt sur le revenu et des droits de succession.

GFI France Valley Forêts, un actif décorrélé des marchés financiers

GFI France Valley Forêts 1 investit dans une classe d’actif décolérée des marchés financiers

L’investissement forestier est une solution intéressante pour diversifier son patrimoine et optimiser la transmission de ses actifs à ses héritiers.

Investir dans les forêts grâce au GFI

L’investissement dans les forêts est un placement à long terme, car les forêts s’exploitent sur des générations. La durée de placement recommandée est ainsi de 10 ans minimum. Mais plutôt que d’investir dans une forêt en direct, mieux vaut investir dans un groupement forestier d’investissement (GFI). Les parts de GFI sont, en effet, financièrement plus accessibles (à partir de 1000€). De plus, la société de gestion qui gère le GFI s’occupe de toutes les démarches nécessaires à la gestion et à l’exploitation des forêts. Il recherche les forêts en fonction de la qualité de leur station forestière et des peuplements.

Le GFI France Valley Forêts 1 en quelques chiffres

Investir dans le GFI France Valley Forêts I permet de diversifier son patrimoine dans un actif tangible et qui offre un couple risque/rendement différent des autres actifs. La forêt ne suit pas les mêmes cycles que les actifs financiers ou encore l’immobilier. À titre d’exemple, la crise financière de 2008 n’a pas impacté le prix de l’hectare de forêt. La performance d’un investissement forestier est la somme du rendement de l’exploitation des forêts et de l’évolution de la valeur des parts. Cette dernière dépend ensuite de l’évolution de la valeur des forêts.

Forêt de Fontainebleau 2020
Forêt de Fontainebleau 2020 – droits photo (Jonathan Dhiver)

Pourquoi investir dans le GFI France Valley Forêts n°1 ?

Investir dans le GFI France Valley Forêts, c’est bénéficier du cadre fiscal privilégié des groupements forestiers. Outre ces avantages fiscaux, l’investisseur accède à un patrimoine tangible, transmissible et générateur de rendement à long terme.

Une solution de diversification intéressante

En achetant des parts du GFI France Valley Forêts, l’épargnant devient copropriétaire de plusieurs dizaines de forêts, d’essences et de maturités différentes. Les investissements sont réalisés sur différents secteurs géographiques, en France et éventuellement en Europe. L’objectif du GFI France Valley Forêts 1 est de constituer un patrimoine diversifié de 5 à 15 forêts, d’une surface totale de quelques dizaines à plusieurs centaines d’hectares, pour une capitalisation de 15 M€ maximum. Par ailleurs, le GFI France Valley Forêts vise une performance d’environ 2,5 % par an (objectif non garanti prévisionnel).

Une fiscalité avantageuse

Lors de donations ou de successions, l’épargnant bénéficie également de 75 % de réduction sur les droits de transmission à titre gratuit. L’abattement s’applique sur la quote-part effectivement investie en forêt, sans plafonnement, contrainte de lignée ou de conservation des parts. Toutefois, le groupement forestier doit prendre un engagement de gestion durable des forêts sur une période de 30 ans. L’investisseur bénéficie également d’une réduction d’Impôt sur le Revenu, en contrepartie, l’épargnant doit conserver ses parts pendant une période de cinq ans et demi à sept ans. Investir dans le GFI France Valley Forêts permet aux épargnants de bénéficier de 18 % de réduction d’Impôt sur le Revenu, dans la limite d’une souscription de 50 000 euros pour un célibataire et 100 000 euros pour un couple. À noter que la réduction est soumise au plafonnement global des niches fiscales de 10 000 euros.

Enfin, l’épargnant a aussi droit à une exonération à 100 % d’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière), sans limite de montant ou de durée. L’investissement n’entre donc pas dans le calcul de l’assiette taxable à l’IFI, mais sous condition que l’épargnant détienne moins de 10 % des parts et des droits de vote du groupement forestier.

Meilleur-gf.com vous recommande :

@Meilleur-GF.com 2017-2020 - Tous droits réservés