La « terre » est actuellement un placement en plein essor auprès des épargnants. Elle offre de multiples solutions de diversification de patrimoine, en plus d’offrir un réel avantage fiscal. Pour un investissement responsable et durable dans la terre, la forêt et la vigne constituent des placements tangibles, bien que peu liquides.

Investir dans la vigne avec les GFV 

A l’heure où les placements « terre » sont en plein essor, le vignoble constitue une solution de diversification « terroir ». Malgré les prix colossaux des exploitations viticoles, ce type de placement n’est pas réservé uniquement aux grosses fortunes. Les prix des vignobles ne cessent d’augmenter, ce qui en fait un placement particulièrement intéressant pour les particuliers. L’investissement offre des rendements annuels honorables autour de 4 %.

Par ailleurs, l’investissement dans les vignes dégage une plus-value à la revente des parts en GFV. L’investisseur profite également de multiples avantages fiscaux grâce à ses placements dans les vignes. L’investissement permet à l’épargnant de s’exonérer partiellement de l’IFI (impôt sur la fortune immobilière) et des droits de succession et de donation sous certaines conditions.

Pour investir dans des vignes, l’épargnant peut investir directement dans des parts de GFV ou groupements fonciers viticoles. L’investisseur accède alors à la propriété collective d’une ou de plusieurs vignes. L’exploitation du foncier viticole est à un viticulteur, et en tant qu’associé à la GFV, l’épargnant perçoit chaque année les revenus fonciers proportionnels au nombre de parts détenus, issus du fermage. Toutefois, la liquidité de ce type de placement est faible. Il doit s’inscrire dans une perspective de long terme.

Les forêts séduisent toujours les épargnants 

Investir dans la forêt ouvre droit à une fiscalité favorable au regard des droits de succession et de l’IFI. Ce type de placement « terre » détenu via des GF ou groupements forestiers permet aux épargnants d’obtenir des revenus réguliers.

Investir dans des parts de GF permet de percevoir des revenus issus de l’exploitation proprement dite de la forêt. Une exploitation qui est encore considérée comme étant « sous-exploitée » en France, fait de ce placement un investissement à fort potentiel. L’investisseur peut également percevoir des revenus issus des droits de chasse accordés.

La diversité des forêts et le secteur en croissance continue fait de l’investissement en groupement forestier une solution d’épargne pouvant répondre à différents objectifs de rendement. Alors que les forêts mûres garantissent des revenus rapidement, les forêts jeunes permettent d’organiser une transmission à long terme ou de préparer sereinement sa retraite.  Suivant l’objectif de l’épargnant, il peut bénéficier d’une réduction d’impôts sur le revenu, d’une exonération ou d’une réduction d’IFI, ou un abattement sur la transmission.

Attention à la liquidité des placements 

Les particuliers peuvent se rapprocher d’un conseiller en gestion de patrimoine GFV et GFF pour réussir un investissement dans des vignes ou forêts. Les sociétés spécialisées en groupement foncier forestier et en groupement foncier viticole gèrent toutes les opérations autour des placements dans les vignes et forêts. Au même titre que les sociétés de gestion pour les SCPI, les GFF et GFV sont en charge de la conservation des vignobles et massifs forestiers. Ils organisent ainsi la liquidité des placements.

Autrement dit, la qualité de gestion définit la liquidité des placements « terre ». Aussi attractifs soient ces placements financiers, la liquidité est réduite pour les investissements en forêt(s) et en vigne(s). S’agissant de placements long terme, l’investisseur ne doit pas compter sur une disponibilité immédiate et facile de l’épargne investie. Ce qui rend l’investissement dans des parts de GFF et GFV plus pertinent à l’investissement privé. L’épargnant en GF ou GFV doit pouvoir patienter lorsqu’il décide de se retirer partiellement ou totalement du groupement.

@Meilleur-GF.com 2017-2018 - Tous droits réservés

FERMER
FERMER