Pourquoi il faut investir dans la forêt ?

Jonathan Dhiver - mise à jour de la 29 décembre 2021

Le mercredi 22 décembre 2021, Jonathan Dhiver, Fondateur de Meilleur-GF.com, était l’invité de Christian Fontaine sur Le Revenu TV. Un focus sur l’intérêt d’investir dans la forêt.

Pourquoi il faut investir dans la forêt ?

Retrouvez ci-dessous la retranscription de l’intervention de Jonathan Dhiver

Jonathan Dhiver, Bonjour

Bonjour Christian

Vous êtes président fondateur de Meilleur-GF.com, Groupement Forestier.

Vous êtes sur le plateau du Revenu TV aujourd’hui pour nous expliquer l’intérêt de cet actif qu’au Revenu, on connaît bien un actif tangible qui progresse régulièrement depuis des années.

La première question, elle coule un petit peu de source : pourquoi aujourd’hui investir dans la forêt, en tout cas à titre de diversification ? 

Il est important de rappeler que c’est à titre de diversification. La forêt nous entoure. Il est important de rappeler quelques chiffres : nous avons la troisième forêt paneuropéenne. C’est une ressource écologique. Nous savons que nous pouvons nous servir du bois pour plein d’usages. C’est aussi un des poumons de la planète parce que la forêt en France capte 14 % des émissions de CO2. Une forêt doit être entretenue, c’est-à-dire que nous devons couper des arbres de manière régulière parce que cela va permettre de capter un petit peu plus de CO2. Aujourd’hui, quand nous regardons les chiffres, la forêt c’est dix sept millions d’hectares en France. C’est important et c’est Français.

Et cela progresse, les chiffres progressent. Jonathan, très concrètement, les internautes qui nous écoutent veulent savoir pourquoi investir dans une forêt ? Est-ce que nous pouvons passer en revue ? D’abord, la durée d’investissement : c’est un placement long ? Pour 10, 15, 20 ans. Il faut être clair, nous ne faisons pas un aller-retour sur des forêts.

C’est même plus que 15 – 20 ans. J’aime bien le rappeler : la durée de vie moyenne d’un arbre est 100 ans.

Nous investissons notamment par l’intermédiaire de votre site dans des produits intermédiés et c’est 10, 15 ans.

Oui bien sûr, mais en tout cas, je pense qu’il faut avoir une logique sur le groupement forestier qui dépasse un peu sa vie. C’est quelque chose que nous allons pouvoir transmettre, ce sont des valeurs que nous allons pouvoir transmettre. 

Des valeurs financières mais avant tout morales parce que c’est un outil qui permet d’investir dans la forêt à partir de quelques milliers d’euros. C’est quand même intéressant là où si vous voulez acheter une forêt en direct, c’est tout de suite 500 000 euros.

Donc ticket d’entrée relativement faible. Performances, qu’est ce qu’on peut attendre ? Rendement et à la fois évolution du prix des parts.

Sur le rendement, j’aime bien toujours être prudent. 

C’est entre 0 et 0,5 % par an, si vous avez plus, tant mieux. Par contre là où c’est intéressant, c’est au niveau de la revalorisation. Quand nous regardons la revalorisation au cours des vingt dernières années, c’est en moyenne 3 % par an avant l’inflation. 

C’est quand même une performance qui est intéressante quand nous regardons dans le rétroviseur. 

Quand nous regardons l’année 2020 – 2021 avec les besoins en bois qui a eu l’intérêt des investisseurs sur cette classe d’actif, l’année 2021, en termes de performance sera aussi au rendez-vous. Nous voyons bien que nous sommes dans une classe d’actifs qui est très acyclique par rapport à d’autres actifs. Nous verdissons notre patrimoine avec l’aspect écologique parce qu’il est important de se dire que la forêt capte du carbone et qu’un jour, ce carbone capté sera vendu avec des crédits carbone. 

Après, j’aime bien rappeler que la filière bois en France, c’est 450 000 emplois. Ces 450 000 emplois sont des emplois locaux et non délocalisables.  

Terminons quand même sur la caractéristique du tout placement, c’est la fiscalité et cocktail d’avantages fiscaux. Il faut le rappeler. À l’entrée, en termes d’IFI, en termes de droit de succession, et ce qui fait que pendant des années, avant de se populariser, ce placement était quand même réservé aux épargnants aisés qui en profitaient pour défiscaliser. 

Oui, ils en ont profité pour défiscaliser. Aujourd’hui, il y a trois options sur la défiscalisation :

Le premier est l’IRPP ou l’impôt sur le revenu :

J’investis 10 000 euros en groupement forestier et je vais avoir 25 % de réduction d’impôts. Ce n’est pas négligeable. 

Cela permet de défiscaliser un peu et de savoir où nous avons mis notre argent.

Le deuxième élément, comme vous l’avez évoqué, c’est pendant toute la période de détention d’IFI. Certains fonds permettent d’échapper à 100 % à l’IFI, d’autres à 75 % .

Le gros avantage, il est lors de la succession ou de la transmission. Vous avez un abattement de 75 % sur la valeur des forêts détenus par le fonds. Il faut que le fonds détient 100 % des forêts. Dans ce cas là, vous aurez 75 % de réduction.

J’imagine qu’il y a groupement forestier et groupements forestiers. 

Comment choisir ? Est-ce qu’il faut mieux investir en Sologne ou investir dans les Vosges ? Est-ce qu’il vaut mieux investir dans des forêts de chêne ou des forêts de pins? Quelques conseils très pratiques pour les épargnants qui cherchent à diversifier leurs placements.

Il faut vraiment être dans une logique de diversification et une régularité d’investissement.

En 2022, il va y avoir beaucoup de sociétés de gestion qui vont lancer des groupements forestiers. C’est une très bonne nouvelle parce que cela va permettre d’éclairer un peu plus ce marché. Il y a des épargnants qui sont convaincus par cela et c’est très positif.

C’est un principe simple : on ne met pas ses œufs dans le même panier. On essaye de diversifier dans le temps et au niveau des sociétés de gestion qui le proposent.

Finalement, c’est notre métier. Et puis après, il faut arriver à bien savoir dans quoi nous investissons ? Plus vous avez une diversification en terme de localisation, en terme d’essences, en terme de types de sylviculture parce que vous allez avoir des forêts qui vont être plus des forêts de capitalisation et des forêts de rendement. 

C’est toute cette mixité qui vous permettra d’avoir un rendement moyen le plus sécurisant possible même s’il n’y a pas de garantie dans tout cela.

En tout cas, verdir votre épargne avec succès.

Merci beaucoup Jonathan. Nous avons bien compris l’intérêt des groupements forestiers pour verdir votre patrimoine.   

Merci d’être venu sur le plateau de Revenu TV.

@Meilleur-GF.com 2017-2020 - Tous droits réservés