Quels sont les avantages de l’investissement en GFI ?

Jonathan Dhiver - mise à jour de la 15 juin 2021

Ce lundi 14 juin, Jonathan Dhiver, fondateur de Meilleur-GF.com a été l’invité de Cédric Decoeur sur BFM Patrimoine. Un échange consacré à la pédagogie autour des avantages de l’investissement en Groupement Forestier d’Investissement ou GFI.

Groupement forestier d’investissement : l’or vert !

Retrouvez ci-dessous la retranscription de l’interview de Jonathan Dhiver

Nous accueillons à présent Jonathan Dhiver.

Bonjour Jonathan !

Bonjour Cédric !

Merci d’être avec nous pour Meilleur-GF.com. Nous partons en forêt ?

Nous allons partir, nous  balader, respirer le bon air dans nos forêts françaises.

Le Groupement Forestier d’Investissement, de quoi nous parlons ?

Un Groupement Forestier d’Investissement, c’est détenir des forêts à travers une société civile qui s’appelle le Groupement Forestier d’Investissement. Cette société achète des forêts partout en France, de différentes natures, de différentes essences et localisation.

En fait, c’est pouvoir investir dans la forêt à partir de quelques milliers d’euros. C’est vraiment un produit d’épargne qui est très tangible, durable et écoresponsable.

Quels avantages nous-y trouvons ?

Beaucoup, et nous voyons bien qu’il y a un gros appétit des investisseurs sur cette classe d’actif.

Le premier élément est de diversifier son patrimoine.

Nous pensons qu’avec la crise que nous avons connue, nous avons un peu besoin de donner un sens à notre épargne.

Investir dans une forêt, vous le verrez, c’est investir et mettre une partie de son épargne dans une épargne verte.

C’est un investissement responsable, parce que comme vous le savez, nos forêts captent 20 % des émissions de CO2 en France et qu’une forêt bien gérée capte encore un peu plus. Une forêt laissée à l’abandon en capte moins, alors qu’une forêt qui va être bien gérée et bien entretenue par des experts forestiers va capter du CO2.

Vous savez que c’est quand même une toute petite problématique sur le réchauffement climatique : 82 % des Français ont très clairement compris que le bois avait une capacité à réduire les émissions de CO2.

Et puis après, dernier élément, et cela est un élément un peu citoyen, c’est qu’aujourd’hui, la filière bois c’est 440 000 emplois. C’est plus que l’industrie automobile.

Ce matin, j’étais sur le site du pôle emploi, il y a 82 000 emplois qui sont accessibles aujourd’hui dans la filière bois. C’était ce matin, pas plus tard que 20 minutes.

Nous voyons bien que c’est un secteur qui est d’avenir, même si cela fait des millénaires que cela existe et c’est très intéressant, parce que nous pouvons soutenir l’emploi local en investissant dans les Groupements Forestiers d’Investissements.

Quelques avantages de l’investissement en GFI

Avantages GFIDegré d’importance
Diversification patrimoniale**
Investissement responsable***
Défiscalisation*
Gestion délégué à des professionnels**
Soutenir l’emploi local et la filière bois***
*Modéré **Important ***Très important

C’est l’or vert.

Est-ce qu’il y a quand même un aspect fiscal ou pas ? 

Parce que quand nous parlons d’investissement, souvent en France, nous voulons savoir ce qu’il en est de la fiscalité.

Oui, nous aimons bien défiscaliser et optimiser cette fiscalité.

Alors, il y a deux façons de défiscaliser avec les Groupements Forestiers d’Investissement sachant que ce n’est pas notre recommandation, elle est surtout sur le sous-jacent, elle n’est pas sur l’aspect fiscal. Néanmoins, il faut en parler.

Quand vous investissez 10 000 euros, vous avez 25 % de réduction d’impôt sur le bas de ligne. Tout cela est bien évidemment encadré par le plafond des niches fiscales, 25 % sur l’investissement.

Et puis après, il y a un autre avantage, c’est sur la transmission. Sur la transmission, c’est vraiment intéressant. C’est 75 % d’abattement sur la valeur des forêts qui sont détenues par le Groupement forestier d’investissement.

Nous avons fait un petit exercice pour que vous ayez un petit peu les chiffres en tête. Vous détenez 100 000 euros de groupement forestier d’investissement. Sur ces 100 000 euros, il y en a 90 % qui sont des forêts intérieurs et 10 % qui sont dans la trésorerie. Vous êtes dans une hypothèse de taux de droit de succession de 30 %.

Grâce aux Groupements Forestiers d’Investissement, vous allez pouvoir transmettre 81 225 euros. Si cela avait été de manière classique, vous auriez été fiscalisé de 30 %. Vous n’auriez pu transmettre que 70 000 euros. Donc vous avez un gain de presque 11 225 euros. C’est intéressant.

Plus la tranche est importante, plus l’effet est sympathique.

Vous l’avez rappelé tout à l’heure, c’est très écologique. Nous parlons un peu d’or vert, c’est cela ?

Exactement.

C’est un or vert et c’est un or un peu sociétal.

Ce n’est pas un conseil que nous donnons d’investir tout son argent dans les groupements forestiers, mais d’y placer une partie de son épargne.

C’est plus qu’important, et de dire à ses enfants et petits-enfants : papa ou grand père détient des morceaux de forêts en France qui sont bien entretenues, qu’il gère un peu mieux la forêt, qu’il participe à un écosystème, c’est important.

Aujourd’hui, il y a quand même presque 10 000 Français qui ont investi dans les groupements forestiers d’investissements. C’est tout petit, mais cela montre bien qu’il y a quand même un boulevard sur ce produit d’épargne, mais il faut y aller progressivement, parce qu’aujourd’hui, il y a beaucoup d’investissements.

Jonathan Dhiver, fondateur de Meilleur-GF.com

Aujourd’hui, quels sont les débouchés, parce que nous voyons et nous allons y revenir, mais il y a une flambée du prix du bois.

Il a pris 25 % en un an, parce que de plus en plus de monde veut du bois ?  Quels sont les débouchés ?     

Il y a trois grands débouchés :

• Le bois d’œuvre : pour tout ce qui est sciage, placage et construction ;

• Le bois d’industrie. Vous imaginez les poteaux de lignes électriques ou téléphoniques ;

• Le bois-énergie. Il faut savoir qu’en France, nous sommes très adeptes du bois énergie, de se chauffer aux bois ;

Nous voyons très clairement qu’il y a beaucoup de débouchés : le papier, le parquet, etc. Des débouchés, il y en a vraiment à tous les niveaux.

Il y a beaucoup de demandes aujourd’hui, parce qu’il y a de plus en plus de promoteurs qui se lancent sur la construction de bâtiments en bois et, parce qu’également, il y a eu une demande extrêmement importante des Etats-Unis sur la consommation de bois qui a fait flamber le prix du bois en France. À tel point que nous ne pouvons presque plus s’approvisionner en bois en France.

Est-ce que justement cet effet Covid, nous le rappelons, 25 % d’augmentation pour le prix du bois en un an.

Est-ce que cela va avoir un impact sur les Groupements Forestiers d’Investissements ou GFI ?      

Nous pouvons nous dire qu’il y a clairement une grande sensibilisation faite au cours des 12 derniers mois. Mécaniquement, si le prix du bois augmente, le prix de la matière première augmente, nous pouvons nous dire que le prix des forêts va augmenter et c’est clairement le cas.

Nous voyons que le prix des forêts sur les 20 dernières années a augmenté de 3 % par an, mais nous pouvons nous attendre à une année 2021 qui sera encore plus significative.

C’est clairement une évidence, parce qu’il y a un intérêt qui est très fort et puis, il y a quand même une petite cerise sur le gâteau dont nous n’entendons pas parler, mais qui est le crédit carbone.

Aujourd’hui, il y a plein d’entreprises qui achètent du crédit carbone, de droit de polluer qui sont du crédit carbone issu principalement de forêts d’Amérique du Sud. Mais en fait, pourquoi ne pas acheter ce crédit carbone de nos forêts françaises ? Cela paraît juste simple et évident.

Merci beaucoup d’être venu nous parler à nouveau de ces Groupements Forestiers d’Investissements.

Meilleur-GF.com et  Jonathan Dhiver.

Merci et à bientôt.  

@Meilleur-GF.com 2017-2020 - Tous droits réservés