Fiducial Gérance : comment se concrétise la coupe de bois ?

Jonathan Dhiver - mise à jour de la 05 janvier 2023

Meilleur-GF.com a échangé avec Benoît Rayer, Responsable de la gestion technique des forêts, au sein de la société de gestion Fiducial Gérance. Une interview exclusive autour du processus de la coupe de bois.

La coupe de bois ou martelage

Retrouvez ci-dessous la retranscription de l’interview de Benoît Rayer

La coupe de bois, nous appelons cela le martelage.

En fait, nous déterminons les arbres que nous voulons vendre, que nous voulons retirer, que nous voulons prélever.

Cette façon de désignation des arbres mis en vente, nous le faisons toujours au profit de quelque chose.

Ces coupes sont évidemment prévues dans le plan simple de gestion, que nous avons déjà vu précédemment.

Et quand nous faisons l'opération de martelage pour la désignation des arbres, nous repérons les arbres qui, dans un premier temps, ne pourraient pas attendre le précédent passage.

En règle générale, quand nous faisons une coupe d'éclaircie, nous passons à peu près tous les 15 ans sur la parcelle.

À l'instant où nous faisons le martelage, l'idée, c'est de dire : dans 15 ans, est-ce que mon arbre sera encore vivant ou il sera mort ? C’est là un critère de sélection.

Et le deuxième critère de sélection, c'est de dire si je le retire au profit d'un autre arbre à côté, qui peut être qui peut l'étouffer.

Donc, ce sont des caractéristiques de désignation des arbres.

Le principe, c'est qu’à partir du moment où nous avons un gros arbre, même s'il est tout seul, nous allons le garder.

L'objectif, c'est de capitaliser au maximum sur la parcelle.

Dans le doute, nous le gardons également en nous disons : dans 15 ans, quand nous repasserons, peut-être que là nous nous dirons qu’il faut que nous le retirions ou il faut encore le garder une quinzaine d'années.

Bien entendu, plus nous les gardons longtemps, plus ils grossissent, et mieux c'est pour la forêt.

Nous sommes plus contents, plus satisfaits, parce que nous avons une belle forêt avec de gros arbres, des beaux arbres, et le capital nous l’avons sur pied.

Benoît Rayer, Responsable de la gestion technique des forêts de Fiducial Gérance

Pour marquer des arbres, nous enlevons l’écorce avec le marteau, nous marquons ensuite en imprimant le saut de la société sur l'arbre. Cela s'appelle le martelage.

Une fois qu'il est désigné, qu'il est martelé, avec un compas forestier, nous prenons la grosseur de l'arbre et nous estimons sa hauteur et sa qualité.

Ce qui va nous permettre de donner une valeur sur l'arbre que nous aurons désigné, et par la suite, nous pourrons le proposer à la vente à des exploitants forestiers, qui viendront de l'exploiter.

Donc c'est un premier passage pour déterminer les arbres que nous allons désigner pour la vente.

Et ensuite, nous repasserons régulièrement pour suivre l'exploitation, afin que cela se fait dans les règles de l'art.

© Meilleur-GF.com 2023 - Tous droits réservés