L’investissement en forêt, une valeur sure année après année

admin - mise à jour de la 21 décembre 2018

Investir en forêt à travers un groupement foncier forestier constitue un outil de diversification patrimoniale rentable et avantageux. Il permet de profiter de divers avantages fiscaux et  d’une rentabilité sur investissement allant jusqu’à 3 %.

 

Groupements forestiers et avantages fiscaux

Outre les placements financiers, diversifier son patrimoine à travers un placement en forêt est aussi intéressant. Qu’il s’agisse d’un investissement à travers un groupement foncier forestier ou en direct, l’investisseur peut profiter d’un important avantage fiscal. Cela est possible avec le dispositif « Defi forêt ». Les investisseurs peuvent profiter d’une réduction d’impôt sur le revenu de 18 % du prix d’acquisition des parcelles forestières (la base imposable). Les niches fiscales prises en compte sont de 5 700 euros pour les contribuables célibataires et de 11 400 euros pour un couple. L’octroi de cet abattement est cependant soumis à une condition : l’investisseur doit détenir les parcelles au moins 8 ans.

Il est aussi possible de profiter d’une réduction d’impôt sur le revenu de 18 % à travers le placement en GFF, ces spécialistes en gestion de patrimoine forestier. Cette réduction est calculée sur la base du montant de l’investissement réalisé. Pour l’impôt sur la fortune immobilière ouIFI, une exonération de 75 % est offerte aux investisseurs en forêt ou détenteurs de parts de GFF.

Un rendement pouvant aller jusqu’à 3 %

Le marché des forêts a toujours été connu pour son caractère étroit et son manque de liquidité. Les temps ont cependant changé et le marché a évolué, au point de devenir un des meilleurs placements. Aujourd’hui, les opportunités se multiplient puisque certains investisseurs institutionnels se séparent de leurs forêts. Aussi, pour espérer un bon rendement, l’idéal serait de détenir des grandes parcelles de 20 à 30 hectares.

Au-delà du volume du terrain, il est également important de se pencher sur la qualité du sol et de la diversité des essences ainsi que de leurs âges. En cas de revente, ces critères pourraient offrir une plus-value sur la parcelle.

Par ailleurs, la détention d’une forêt reste un placement sécurisé. Seules les catastrophes sanitaires et climatiques pourraient porter préjudice à l’investissement en forêt.

L’investissement en forêt constitue également un excellent moyen pour lutter contre l’inflation. Le prix des bois coupés est en effet indexé sur le coût de la vie. S’ajoutent aux revenus fonciers les droits de chasse. Avec la commercialisation des bois, ces droits de chasse portent le rendement à 1 à 3 %.

Leave a comment



@Meilleur-GF.com 2017-2018 - Tous droits réservés

FERMER
CLOSE