Pourquoi est-ce pertinent d’investir dans la forêt ?

Jonathan Dhiver - mise à jour de la 27 juin 2022

Meilleur-GF.com a échangé avec Jean-Yves Henry, Directeur général associé chez EPICUREAM. Un échange exclusif pour présenter la pertinence d’investir dans la forêt.

La forêt : un actif de diversification patrimoniale réel et accessible

Retrouvez ci-dessous la retranscription de l’interview de Jean-Yves HENRY

Pour EPICUREAM, un investissement qui repose sur une activité économique a un sens.

C’est le cas aujourd’hui de la forêt, avec la filière bois, parce que nous ne pouvons pas nous occuper de forêt si nous ne nous occupons pas du bois.

Aujourd’hui, la forêt et la filière bois sont en plein développement.

A contrario, un investissement qui a comme seul objectif la fiscalité, nous paraît totalement incertain en termes de durée d’une part. Et incertain en termes de rentabilité de l’autre, parce qu’il n’est pas certain que le bénéfice de l’opération soit capté uniquement par le seul investisseur.

Pour la forêt, et c’est ce qui est intéressant, c’est que c’est une filière importante.

C’est plus de 400 000 emplois en France, et le nombre de ces emplois se développe. C’est plus 20 000 emplois depuis trois ans.

Même chose au niveau de la valeur ajoutée. Cette filière industrielle, représente plus 25 milliards d’euros par an de valeur ajoutée. Et là aussi, cela se développe de plus d’1,5 milliard au cours de ces trois dernières années.

Et surtout ce qui est important, c’est une filière qui est en plein développement.

La demande en bois augmente, notamment, parce que les nouvelles normes de construction étaient introduites. Et ces normes de construction passent par un emploi accru du bois dans la construction.

Deuxième grande caractéristique, c’est que notre filière de transformation en France ne couvre que 60 % de nos besoins. Et cela, les pouvoirs publics l’ont parfaitement compris. C’est la raison pour laquelle ils ont décidé d’aider cette filière, faire en sorte qu’elle devient majeure, qu’elle transforme davantage de bois, qu’elle utilise mieux le bois qui sort de nos forêts françaises. Et que cette filière de transformation du bois, soit à même de produire les produits technologiques, dont la construction a besoin aujourd’hui.

Au total, l’Etat va mettre sur la table, 400 millions d’euros, d’ici 2030, pour obtenir cet objectif.

En un mot, la filière forêt-bois, c’est l’instrument de la stratégie nationale bas carbone, pour faire en sorte qu’en 2050, nous soyons neutres au niveau du carbone.

Troisième caractéristique de l’investissement en forêt, c’est que la forêt c’est des marchés. Chaque année, s’échangent en France, 100 000 à 130 000 hectares de forêt.

Et ce marché est parfaitement documenté, pour une raison extrêmement simple, c’est que tous les notaires ont l’obligation de communiquer les éléments des ventes qu’ils réalisent, à la fédération nationale des SAFER.

Et donc, ce marché est parfaitement observé. Résultat de cette observation :

  • Nous constatons que depuis 25 ans,  ce marché progresse en moyenne de 3 % par an ;
  • Ce qui est important aussi pour l’investisseur, c’est que la volatilité est très faible et que les prix son décorrelés des marchés financiers.

Au total, la forêt, c’est un moyen de diversifier son épargne dans un actif réel, à partir de 1 000 euros.

Donc, c’est un actif qui est accessible, et finalement, pour le plaisir d’avoir de la forêt, faire en sorte qu’elle soit bien gérée, qu’elle sert l’intérêt général et notre économie nationale.

@Meilleur-GF.com 2017-2020 - Tous droits réservés