Fiducial Gérance : présentation de la forêt de Saint-Georges du Vièvre

Jonathan Dhiver - mise à jour de la 10 janvier 2023

Meilleur-GF.com a échangé avec Benoît Rayer, Responsable de la gestion technique des forêts, au sein de la société de gestion Fiducial Gérance. Une interview exclusive pour présente la forêt de Saint-Georges du Vièvre.

Présentation de la forêt de Launay

Retrouvez ci-dessous la retranscription de l’interview de Benoît Rayer

Nous nous trouvons sur la forêt de Saint-Georges-du-Vièvre.

Nous l'appelons la forêt de Launay, puisque nous sommes en bordure d'un château qui s'appelle le Château De Launay.

Cette forêt avait été acquise par le groupement forestier des 12 forêts, début 80, en 1981.

Elle fait partie d'un ensemble de 1 000 hectares, et la forêt représente 47 hectares.

Sur la forêt qui se trouve à Saint-Georges, c'est sur le département de l'Eure, nous avons une forêt qui est à dominante de chênes et de hêtres, principalement en peuplement adulte.

Benoît Rayer, Responsable de la gestion technique des forêts de Fiducial Gérance

Nous avons un petit peu de résineux, qui est du sapin.

Et autrement, nous avons un quart de la propriété qui est en jeune plantation de chênes et de hêtres également, qui ont été faites en 95 et une autre partie en 2005.

Ces plantations ont été faites sur des coupes sur une parcelle de peuplement de bois murs.

Comme les bois étaient arrivés à maturité, nous les avions exploités.

Par la suite, nous avions fait tout le programme de reboisement, avec giraud broyage, nettoyage du sol, préparation à la plantation, plantation, et ensuite des travaux de dégagement.

En 2005, c’est une plantation qui fait suite à la tempête de 99.

Nous avons procédé aux mêmes travaux que 10 ans plus tôt, avec également : chênes, merisiers et hêtres en mélange.

Sur le peuplement adulte, nous faisons des coupes à rotation, à peu près de 10 à 15 ans, en fonction de la croissance des arbres, où nous enlevons en général à peu près 10 % du volume sur pied.

Ces 10 %-là, nous les sélectionnons, bien entendu, au profit des plus beaux arbres et des arbres d'avenir.

En règle générale, dans ce pourcentage d'arbres que nous retirons, ce sont des gros bois qui commencent à être dépérissants, qui sont en fin de croissance.

Et donc l'idée, c'est de laisser la place aux plus jeunes, afin qu'ils puissent se développer avec une croissance sans concurrence.

© Meilleur-GF.com 2023 - Tous droits réservés